Vidéo de montage : l’Ecdyo ailes CDC

Voici une vidéo d’un montage d’ecdyo efficace. Mouche reine des torrents et rivières jalonnées de galets, l’ecdyonurus est une éphémère magique que l’on peut observer en fin de printemps et au début de l’été en altitude. Lorsque cet insecte est présent, les poissons les gobent sans hésiter !

Si vous pratiquer la pêche dans les rivières rapides, dont les fonds sont riches en galets et en blocs, vous avez sans doute observé les larves d’ecdyonurus (“patraques, grattes ou larves plates”…). Lorsque l’ecdyo prend son envole, cette belle éphémère arbore un corps de couleur vive qui peut aller du jaune au rouge en passant par l’orange, selon les cours d’eau, l’espèce et la maturité de l’insecte ou son sexe. C’est principalement en juin que l’on observe cette éphémère et les poissons en raffolent !

“Une mouche sèche qui a de l’allure !”

Cette mouche sèche convient pour pêcher en présence de gobages bien sûr ! Elle est aussi excellente pour “pêcher l’eau” en l’absence de gobage. Je l’utilise même en potence associée à une nymphe pour pêcher en “sèche/nymphe”. Elle reste facile à voir au milieu des courants comme au coup du soir.

Pour le montage de cette mouche sèche je conseille les éléments suivants :

Hameçon n°14 à 12 hampe droite médium ou longue.

Soie de montage 8/0 rouge brique, lie de vin ou noire.

Cerques en fibres de coq Pardo Cordoleon ou du Limousin.

Abdomen en herl de substitut de condor rouge, herl de dinde ou quill de paon ébarbé.

Thorax en dubbing (mélange de dubbings synthétiques rouge et noir par exemple).

Ailes en CDC gris naturel (2 plumes superposées). Toupet coloré en globrite.

Une belle fario prise en sèche sur la Dordogne en présence d’ecdyo.

Si vous voulez en savoir plus sur l’ecdyonurus, je vous indique un excellent article de Christian Guimonet sur Truite et Cie.

Bon montage et à bientôt pour un nouvel article !

Florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *