Vidéo de montage : la fourmi et le scarabée

Dans cette vidéo de montage de mouche, vous apprendrez à réaliser deux insectes terrestres. Ceci n’est pas une fable de La Fontaine, mais ces mouches sont conseillées pour réussir vos sorties de pêche en été.

Lorsque l’été est bien en place et que les températures grimpent, la pêche se complique. L’activité des insectes aquatiques se réduit à la fois sur les rivières et sur les lacs. Les poissons deviennent méfiants et sélectifs, il faut donc miser sur la discrétion.

Les insectes terrestres sont rapidement en difficulté sur l’eau. Les poissons se focalisent sur ces proies faciles dont la forme est caractéristique. Les fourmis ou les petits coléoptères ( scarabée et coccinelles par exemple ) ont des silhouettes faciles à distinguer par les poissons puisqu’ils sont souvent très sombres. Avant la couleur, c’est la taille et la silhouette qui éveillent l’attention des poissons. Ensuite, les petits détails peuvent déclencher le gobage (reflets, présence d’ailes ou non).

J’ai amélioré ces deux mouches au fil des saisons. Je vous invite à regarder cette vidéo et une fois que vous aurez compris comment les monter, vous pourrez les modifier à votre guise. Voici comment réaliser une fourmi et un scarabée facilement avec des matériaux faciles à travailler.

Liste des fournitures de montage pour réaliser la fourmi ailée :

Soie de montage noire 8/0.

Hameçon n°20 à 18.

Bandelette de foam ou de néoprène pour la réalisation du corps.

Film irisé ou Zlon pour les ailes.

Dubbing naturel foncé (oreille de chevreuil ou dubbing d’oreil de lièvre teint en noir).

Temps de montage : entre 2 et 5 minutes selon l’habitude.

Voici les deux mouches réalisées dans la vidéo. Simplicité et efficacité sont les maîtres mots !

Liste des fournitures de montage pour réaliser le scarabée :

Soie de montage noire 8/0.

Hameçon n°18 à 14.

Bandelette de foam ou de néoprène pour la réalisation de la carapace.

Foam jaune ou orange pour améliorer le visibilité de la mouche.

Zlon pour le tag.

Dubbing noir irisé ou herl de paon pour le corps.

Temps de montage : entre 2 et 5 minutes.

Une truite fario a succombé au charme d’une fourmi aux ailes irisées.

Quelques conseils pour l’été

La pêche en sèche est toujours très plaisante à pratiquer en été. Que ce soit pour capturer les salmonidés et des poissons blancs en été, la finesse de rigueur. Les mouches que je vous indique sont tout à fait compatibles avec des fils fins puisqu’elle ne vrille quasiment pas le fil lors des lancers.

En lac de montagne, privilégiez votre prospection à proximité des berges et dans les vaguelettes. La présence de gobages vous indiquera si les poissons sont là, ensuite il faut choisir la bonne mouche. Si vous souhaitez pêcher à deux mouches sèches, placez une fourmi en potence et le scarabée en pointe. Cette dernière mouche étant la plus dense, elle ne perturbera pas votre lancer.

En rivière, la fourmi s’utilise de préférence sur les plats, dans les retournes et en fin de courant. Cette mouche fonctionne même en l’absence de gobage. Le scarabée est très intéressant pour pêcher le long des berges et sous les arbres. A l’impact sur l’eau, les poissons peuvent gober rageusement cette mouche ! Les chevesnes sont particulièrement réceptifs à l’imitation de scarabée lorsqu’ils maraudent à l’ombre des arbres.

Vous pouvez retrouvez toutes mes vidéos ici :

A bientôt pour d’autres montages.

Florian

2 réflexions sur “Vidéo de montage : la fourmi et le scarabée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *